Nous sommes arrivés à Cuzco par deux fois. En venant d’Arequipa, le matin de bonne heure après une longue nuit dans le bus (retrouvez mon article ici), et en revenant du Machu Picchu le soir. A chaque fois j’ai été frappée par ce charme particulier de cité mi- inca mi- espagnole. Et sa région regorge également de trésors à découvrir. Outre l’incontournable Machu Picchu, la région de Cuzco est pleine de mythes, légendes et héritages des civilisations perdues qui se retrouvent dans la vallée sacrée (Valle Sagrado).

Nous avions trouvé un Airbnb dans San Blas, le quartier arty et bohème da la ville. Un peu sur les hauteurs, cela nous permettait de profiter de la vue sur la ville aux différents moments de la journée, tout en étant à quelques minutes du centre.

Comme pour la plupart de nos découvertes de nouvelles villes, nous avions rendez-vous sur la Plaza Mayor pour un free walking tour. C’est idéal pour s’imprégner de l’ambiance de la ville et commencer à se repérer. Même si pour le coup, nous avons eu rapidement le droit à un orage.

Portal de Belen Cuzco Perou

Nous avons ensuite pu profiter de l’après-midi pour s’élever au-dessus de Cuzco : direction le Pukamuqu, reconnaissable par son Christ blanc.

La statue du Christ au sommet du point de vue Pukamuqu à Cuzco au Pérou

Petit point de vigilance ici, car vous risquez de souffrir du mal des hauteurs ! Cuzco est connue pour mettre à mal les voyageurs qui veulent aller trop vite, alors prenez votre temps et dégustez une tisane au maté de coca. Cela aidera à anticiper les essoufflements.

Revenons au Pukamuqu. C’est le lieu parfait pour apprécier la ville dans toute son étendue. Je suis toujours impressionnée de découvrir à quelle point les villes peuvent s’étendre et abriter tant de disparité. Surtout en Amérique.

De Cuzco, nous sommes partis pour le Machu Picchu en prenant le train pour Aguas Calientes. Vous pouvez réserver vos billets ici et retrouver l’article sur le Machu Picchu ici. Nous avons également profité d’une journée pour découvrir la Vallée Sacrée (petit article en préparation).

Un lama à Cuzco

Côté gastronomie, vous ne pouvez pas quitter Cuzco sans goûter au fameux cuy ! Bon, il s’agit d’une sorte de cochon d’Inde servi rôti à la broche. Autant vous dire que cela vaut le coup pour l’expérience mais que pour ma part je suis restée sur ma faim !

On se retrouve bientôt pour l’article sur la Vallée Sacrée. D’ici là bonne semaine à tous !