France

Un weekend à la découverte des châteaux de la Loire

Pour le dernier weekend de trois jours de l’année 2016 (le pont du 11 novembre), nous sommes partis à la découverte des châteaux de la Loire et de la jolie ville de Tours.

Jour 1 : Tours

Après avoir quitté la région parisienne, nous sommes arrivés à Tours pour le déjeuner. Malgré le jour férié, nous avons facilement trouvé un petit restaurant dans la rue Colbert dont une partie est piétonne. Le nom évocateur de saveurs gourmandes, « Au lapin qui fume », nous a accueilli dans un cadre charmant de bistros parisiens et bouchons lyonnais.

Le centre de Tours peut se faire facilement à pied. C’est idéal pour alterner entre petites rues médiévales et placettes où il fait bon vivre. Nous avons fait un petit tour à tours à pied pour découvrir ses principaux monuments.

Tours place du Monstre

Depuis la place du monstre, que les petits et grands appellent ainsi à cause de la statue de Xavier Veilhan, nous empruntons des petites rues aux maisons anciennes à colombages (rue de la Rôtisserie), puis nous arrivons place Plumereau. Cette place est animée de boutiques, bars et restaurants (dont le café Marcel qui nous fait de l’œil avec son brunch du dimanche).

Tours place Plumereau

Par la rue du commerce, nous remontons jusqu’au musée de l’hôtel Goüin qui présente une exposition sur la reconstruction de Tours après la Seconde Guerre Mondiale. Direction ensuite la Cathédrale Saint-Gratien (cathédrale de Tours) où nous tombons sur un rassemblement en l’honneur de Saint Martin de Tours. En effet, ce weekend-là était célébré le 1700e anniversaire de la naissance de ce saint homme. Nous notons au passage que le musée des beaux-arts de Tours présente une exposition qui lui est dédiée (« on peut coupler cela dimanche matin avec le brunch chez Marcel ?? » j’ai pensé très fort).

Il est temps de retourner à notre voiture, après un dernier détours par la Basilique Saint Martin et la Tour Charlemagne, pour rejoindre notre hôtel.

Basilique Saint Martin de Tours

Je ne sais pas si vous connaissez les concepts Hôtels Relais du Silence. C’est une ligne d’hôtel qui misent sur l’environnement nature, l’art de vivre à la française, et les belles pierres. c’est ce qui nous attendait au Domaine de la Courbe, notre hébergement 1/2 pension pour ce weekend. Même si nous avons dormi dans la partie la plus récente de l’établissement, nous avons profité du domaine où le Loir coule en contrebas, de la piscine intérieur au cadre merveilleux, et de son restaurant gastronomique !

 Domaine de la Courbe

Piscine du Domaine de la Courbe

Jour 2 : Les châteaux de la Loire

Direction notre premier château étape : Azay-le-Rideau. Ce qui m’a tout de suite séduit, c’est que ce château, plutôt petit, est construit sur une île. Cela lui donne un air fragile et romanesque. Après la visite du château qui est assez rapide car ce n’est pas le plus connu, on passe dans son parc. Et là, sortez les appareils photos ! Les jeux de réflexions du château dans l’eau sont extraordinaires !

Château Azay le Rideau

Le château de Villandry est différent. Villandry est plus connu pour ses jardins que pour son château (ceci explique cela). On remarque tout de suite que ce château a servi d’habitation il n’y a pas si longtemps, il est donc aménagé à l’intérieur d’un  mobilier riche. Mais ce qui est remarquable et que j’ai le plus apprécié, ce sont ses quatre niveaux de jardins structurés par des allées de tilleuls. Qu’il soit sauvage ou aménagé en potager, Villandry nous offre une véritable leçon de jardinage. Depuis les étages du châteaux ont admire les formes géométriques qui se dessinent à nos pieds et une fois sur terre on apprécie les perspectives.

Château de Villandry

Après ces deux visites, nous avons poussé plus à l’ouest pour une toute autre activité. Direction Chinon et Saumur pour les caves à vin troglodytes. Nous avons fait deux arrêts : la cave Monplaisir, qui est une cave troglodyte que vous pouvez visiter. On y découvre les tonneaux alignés au fur et à mesure des dédales de pierre. A la fin, une dégustation vous est offerte. Puis, du côté de Saumur, nous nous sommes arrêtés aux caves Louis de Grenelle pour déguster du vin rouge pétillant.

cave troglodyte Monplaisir

cave troglodyte

Après ces belles visites, direction le repos bien mérité au spa de notre hôtel, ainsi que le dîner où nous nous sommes une fois de plus régalé.

Jour 3 Tours et Chenonceau

Nous avons donc filé à Tours le matin pour visiter l’exposition sur Saint Martin de Tours et en apprendre un peu plus sur cet homme. Pour être brève, il est connu pour avoir découpé son manteau pour le partager avec un miséreux et ainsi faire acte de charité. Oui c’est très résumé. Nous avons enfin tester l’adresse que nous avions repéré pour le brunch: Chez Marcel. Vu le monde, elle est assez prisée et on comprend pour quoi : c’était savoureux !

Musée des Beaux Arts à Tours

Notre dernière étape : le château de Chenonceau. Et là, ce fût magique. un vrai château de conte de fées, avec son architecture romanesque et ses intrigues historiques. Chenonceau, c’est le château sur l’eau par excellence puisqu’il enjambe le Cher. A l’intérieur, on ne retrouve pas de pièces en enfilades mais ici un corridor les dessert. Les pièces sont meublées et des feux de cheminées réchauffent le lieux. La cuisine en sous-sol surprend par sa taille.

Allée du château de Chenonceau

Place château de Chenonceau

Château de Chenonceau et le Cher

Les reines qui l’ont habité sont des personnages fameux de l’histoire et ce château retrace bien certaines intrigues et jalousies. Comme entre Catherine de Médicis et la favorite Diane de Poitiers: sitôt le roi Henri II mort, elle chassera Diane de Poitiers pour récupérer Chenonceau.

Ce weekend au cœur des châteaux de la Loire m’a émerveillé: nous avons de beaux endroits en France. La romantique que je suis s’est régalée même si nous n’étions sur la période la plus adaptée pour profiter de l’extérieur, je trouve que les couleurs d’automne offrent des lumières et un cadre mystérieux propices à l’évasion et aux rêves.

Voici quelques liens vers les lieux que nous avons visité :

Domaine de la Courbe: notre hôtel

Azay-le-Rideau

Villandry

Chenonceau

Cave Monplaisir: cave troglodyte

Cave Louis de Grenelle: cave à visiter et vin rouge pétillant

 

 

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Cyrielle - The Wild Panda
    24 novembre 2016 at 9 h 44 min

    Joli article! Moi aussi j’ai très envie de les visiter ces châteaux, peut-être bientôt!

    • Reply
      TheLittleBowIdea
      24 novembre 2016 at 11 h 47 min

      Merci Cyrielle ! Je pense que j’y retournerai au printemps/été pour en visiter d’autres et profiter des jardins.

  • Reply
    MamzelDree
    30 novembre 2016 at 19 h 41 min

    J’adore les Châteaux de la Loire ! J’étais à Chenonceaux cet été justement, c’est vrai que c’est beau ! 🙂
    Et les caves, on en a visité à Montlouis 😉 Et goûté aussi (beaucoup 🙂 hips). Lol.

    • Reply
      TheLittleBowIdea
      1 décembre 2016 at 9 h 55 min

      Les bons vins français, je vois exactement ce que tu veux dire (hips). Je suis en train de me faire une carte de France avec les cépages où je note ce que j’ai goûté, ce que j’aime. Une destination « tourisme viticole » que j’aimerai bien tenter c’est vers Cahors ! 🙂

    Leave a Reply