Paris

Soyons Culottées !

Hello les amis !

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de ma vision du féminisme à travers le chouette vernissage de l’exposition Culottées de Pénélope Bagieu.

 

De plus en plus on entend parler de féminisme, de droits des femmes, on le mélange à la religion, on parle de mal-baisées… Bref, dès qu’il s’agit de féminisme, chacun et chacune (oui je préfère nommer les choses plutôt que d’utiliser cette forme affreuse qu’est l’écriture inclusive et qui réduit le féminin à des e, re, res et j’en passe) l’utilisent à sa petite sauce pour faire valoir ses revendications. Et si être féministe c’était tout simplement agir sans chercher à se comparer, sans une ambition particulière que de celle de faire les choses ?

 

Ce qui est certain, c’est que les culottées de Pénélope n’ont pas attendues qu’on leur disent qu’il fallait se dire féministe pour agir ! Elles ont fait ce qui leur semblait le mieux pour être elles-mêmes sans comparaison, sans ambition, sans revendication particulières. Elles ont juste osé.

 

C’est ce qui m’a plu dans ces différents portraits de femmes à travers le monde et les époques. Très abordable, les deux éditions des Culottées présentent sous forme de bande dessinée les histoires de femmes plus ou moins connues qui ont décidé d’agir pour suivre leur convictions.

 

 

L’exposition est assez petite (elle a lieu dans la galerie Barbier & Mathon dans le 9ème) mais le soir du vernissage il y avait une foule énorme et de tous les âges. Dommage que Pénélope soit restée cachée dans la galerie d’à côté !

 

 

Ne serait-il pas temps d’être un petit peu plus culottées ?

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply